La chimie et l'art, le génie au service de l'homme by Christian Amatore, Anne Bouquillon, Sophie Descamps-Lequime,

By Christian Amatore, Anne Bouquillon, Sophie Descamps-Lequime, Rose Agnès Jacquesy, Koen Janssens, Jean-Claude Lehmann, Michel Menu, Marc Thébault, Bernard Valeur et Philippe Walter, Minh-Thu Dinh-Audouin, Rose Agnès Jacquesy, Danièle Olivier, Paul Rigny

Show description

Read or Download La chimie et l'art, le génie au service de l'homme PDF

Best french_1 books

Чертежи кораблей французского флота - DECIDEE 1899

Изображения: черно-белые рисунки

Extra resources for La chimie et l'art, le génie au service de l'homme

Example text

2. La ligne de microfaisceau, pour des analyses encore plus fines Il est alors non seulement possible d’utiliser les différentes méthodes d’analyse par faisceaux d’ions, mais aussi de détecter les électrons secondaires émis pour obtenir une image topographique de l’objet, comme dans un microscope électronique à balayage. Il est également possible d’effectuer de la microscopie à balayage par transmission d’ions (STIM) dans le cas d’échantillons très minces, de quelques micromètres. 3. La construction d’une ligne nouvelle de microfaisceau extrait Malgré ses performances et son intérêt, le micro-faisceau était très peu utilisé jusqu’en 1997 (1 % du temps de faisceau en 1995).

Je suis tombé dans l’art après avoir vu une reproduction de cette œuvre. Exactement comme on tombe amoureux… », nous dit Sarkis. J’avais seize ans, c’était à Istambul : « Sur une sorte de pont, un enfant ou un jeune homme, la bouche ouverte, a l’air de crier. Là commence une histoire L’éruption du Krakatoa le 27 août 1883, une des plus violentes de mémoire d’homme, fit plusieurs dizaines de milliers de victimes et engendra un tsunami dont les vagues furent perceptibles jusqu’en Europe. Les cendres émises lors de l’explosion du volcan provoquèrent des couchers de soleil flamboyants.

Un mouvement de retrait et l’image se fige encore un instant, comme apaisée (Figure 6). Les shunga, estampes érotiques japonaises, allient raffinement et charme à une précision quasi-scientifique. Tout l’art de l’Ukiyo-e (images du monde flottant) s’y exprime. Ces albums circulaient souvent « sous la manche » (nous dirions « sous le manteau »). Le thème du voyeur y était très fréquent. Plaisir volé, séduction de ce qui est observé à la dérobée. Ici, l’artiste s’est fait voyeur. Relais du regard du spectateur, il le fait participer, complicité visuelle, et érotise encore la scène.

Download PDF sample

Rated 4.67 of 5 – based on 29 votes